Le site Thérapeutique Dermatologique est gratuit, vous l'utilisez régulièrement et vous en êtes satisfait.
Si vous souhaitez que le site continue à vivre, aidez-nous.

Faites un don ici !



MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie

Urticaire

15 septembre 2020, par AMSLER E. & SORIA A.

1 - INTRODUCTION

L’urticaire est une affection très fréquente, qui atteint au moins une fois au cours de la vie entre 12 et 22 % de la population [1].

Le diagnostic d’urticaire est clinique devant la survenue de papules, prurigineuses, mobiles et fugaces durant classiquement moins de 24 heures et disparaissant sans laisser de cicatrice, on parle d’urticaire superficielle (figure 1). Des angioedèmes ou urticaire profonde peuvent être associés aux papules urticariennes et disparaissant en moins de 72h.

L’urticaire résulte d’une activation des mastocytes cutanés dermiques. La dégranulation mastocytaire libère des médiateurs préformés dont l’histamine qui entraine vasodilatation et extravasation plasmatique. D’autres médiateurs et cytokines sont également libérés (leucotriènes, prostaglandines, cytokines…). Les facteurs conduisant à l’activation mastocytaire sont multiples mais peuvent être distingués en immunologiques, incluant une origine allergique IgE médiée et non immunologiques (figure 2) [2].

Lorsque l’urticaire persiste plus de 6 semaines, de façon quotidienne ou quasi-quotidienne, il s’agit d’une urticaire chronique (UC), qui peut être soit spontanée (UCS), soit inductible (UI), les deux formes pouvant être associées.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

  Professionnels de santé

Les autres sites de la fondation