Vous utilisez régulièrement le site "Thérapeutique Dermatologique" et vous en êtes satisfait ?
Alors, aidez-nous à le faire vivre :

Faites un don ici !



MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie

Dermites du siège chez le nourrisson

29 avril 2021, par MARUANI A. & MARCHAND A.

 Les dermites du siège du nourrisson sont en très grande partie causées par la macération/irritation de la peau à cause du contact avec les matières fécales et les urines des couches souillées. Elles sont fréquentes durant les 18 premiers mois de vie.

L’aspect classique est une rougeur du siège, atteignant surtout les zones convexes D’autres aspects sont possibles, telles que l’apparition de petites élevures (papules ou nodules), ou d’érosions sur le siège.

Le traitement repose sur la modification des soins d’hygiène : 1) changements de couches fréquents (plus de 6 fois par jour) ; 2) toilette du siège en utilisant des produits nettoyants doux et en rinçant et séchant bien le siège, au moins chaque matin au réveil et après chaque selle. Les produits recommandés sont des détergents doux sans savon (syndets, huiles nettoyantes – l’eau seule et le sérum physiologique ne détergent pas) ; 3) éviction des produits irritants et sans rinçage (laits de toilette, lingettes, liniment oléo-calcaire sans nettoyage préalable, etc.) ; 4) utilisation de couches absorbantes (plusieurs cas de dermites sévères ont été observées avec les couches lavables – celles-ci doivent être changées plus fréquemment) ; 5) application d’une crème isolante 1 à 2 fois par jour.

Des dermites d’autres causes existent aussi, en particulier les dermites par prolifération de levures (mycoses du siège). Elles sont favorisées par la macération, et donnent un aspect rouge dans les plis. Un traitement local antifongique est alors indiqué, en plus de soins d’hygiène adaptés.

Enfin, il existe des dermites d’autres causes : eczéma du siège (en cas d’allergie à un constituant de la couche par exemple ; il convient alors de changer de produit), psoriasis du siège, ou, beaucoup plus rarement, dermites s’intégrant dans des maladies générales.

De façon générale, il vaut mieux consulter, en cas de dermite du siège atypique ou qui ne cède pas après 15 jours de mesures d’hygiène bien conduites.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

  Professionnels de santé

Les autres sites de la fondation