Vous utilisez régulièrement le site "Thérapeutique Dermatologique" et vous en êtes satisfait?

Alors, aidez-nous à le faire vivre :

   Faites un don ici !



MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie

  Professionnels de santé

Accueil > Français > Livre > Maladies >

Syphilis

12 avril 2016, par CAUMES É. & JANIER M.

REMERCIEMENTS

Le texte ci-dessous nous a été fourni par IUSTI (International Union against Sexually Transmitted Infections). Ce texte a été élaboré grâce à l’aide du IUSTI, de l’EADV (European Association of Dermatology and Venereology) et sa "Task force" sur les maladie sexuellement transmissible, de ISIDOG (International Society for Infectious Diseases in Obstetrics and Gynecology) et UEMS-EBDV (European Union of Medical Specialists - European Board of Dermatovenereology).

La mise à jour date de 2017.

Le pdf est téléchargeable ici

POINTS CLÉS

La syphilis est une infection sexuellement transmissible.

Elle se transmet facilement d’une personne à une autre lors d’un rapport sexuel, y compris lors d’un rappel sexuel oral.

Souvent, elle ne provoque aucun symptôme.

Son traitement est simple.

Si la syphilis n’est pas traitée, elle peut provoquer de graves problèmes de santé à long terme.

Vous pouvez généralement vous protéger contre cette infection en utilisant SYSTÉMATIQUEMENT des préservatifs lors des rapports sexuels.

QU’EST-CE QUE LA SYPHILIS ?

La syphilis est une infection sexuellement transmissible. Elle est due à une bactérie nommée Treponema pallidum.

COMMENT EST-CE QUE L’ON CONTRACTE LA SYPHILIS ?

On peut contracter la syphilis en ayant une relation sexuelle avec une personne qui est déjà infectée : rapport sexuel vaginal, oral ou anal. Les femmes enceintes peuvent la transmettre à leur bébé.

L’infection est plus fréquente chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, les personnes qui changent souvent de partenaire sexuel(le) et qui n’utilisent pas de préservatifs lors des rapports sexuels.

Vous pouvez contracter la syphilis même si vous en avez déjà souffert auparavant.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA SYPHILIS ?

Les signes et les symptômes sont les mêmes chez l’homme et chez la femme. L’infection compte 4 stades.

SYPHILIS PRIMAIRE

Un ulcère (chancre) apparaît à l’endroit où la bactérie pénètre dans le corps, habituellement 2 à 3 semaines après un rapport sexuel avec une personne infectée, mais aussi à tout moment jusqu’à trois mois plus tard. Habituellement, les patients ont un seul ulcère, indolore, le plus souvent sur le pénis chez l’homme, sur la vulve ou le vagin chez la femme, ou au niveau de l’anus. L’ulcère peut passer inaperçu selon l’endroit où il se trouve. Cet ulcère peut mettre jusqu’à 6 semaines pour cicatriser et il est très infectieux pour les partenaires sexuels.

Il peut parfois y avoir plusieurs ulcères, qui peuvent être douloureux ou apparaître à d’autres endroits, comme la bouche ou les lèvres.

SYPHILIS SECONDAIRE

La syphilis secondaire se développe 3 à 6 semaines après l’apparition de l’ulcère si aucun traitement n’est administré. Elle est due à la dissémination de la bactérie dans la circulation sanguine. Vous pourrez remarquer une éruption cutanée, notamment au niveau de la paume des mains et de la plante des pieds, des masses dans la région génitale, des taches blanches dans la bouche, des ganglions enflés ou, moins fréquemment, la chute de plaques de cheveux, une surdité, des problèmes oculaires, une inflammation du foie, des reins ou du cerveau. La syphilis secondaire est très infectieuse pour les partenaires sexuels.

Sans traitement, l’éruption et les autres symptômes de syphilis secondaire disparaissent généralement en quelques semaines.

Cependant, ces symptômes peuvent « aller et venir » pendant au maximum deux ans.

SYPHILIS SÉROLOGIQUE (CACHÉE)

Lorsque les symptômes de la syphilis secondaire ont disparu, il est possible de n’avoir aucun symptôme pendant plusieurs années ; cependant l’infection peut être détectée par un test sanguin.

SYPHILIS TERTIAIRE

Environ 1 personne sur 10 ayant eu la syphilis et n’ayant pas reçu de traitement développera des lésions graves du système nerveux, du cerveau, des os ou du cœur. Ces lésions peuvent survenir de nombreuses années plus tard.

DOIS-JE PASSER DES TESTS ?

— Oui, si vous avez un ulcère qui pourrait être dû à une syphilis, il est possible de procéder à un écouvillonnage de l’ulcère pour établir le diagnostic. Une prise de sang devra être faite et l’échantillon de sang devra être envoyé à un laboratoire qui y recherchera des anticorps dirigés contre la bactérie responsable de la syphilis. Dans certains cas, la syphilis n’est pas visible sur le test immédiatement et le test devra donc être refait.

— Si vous pensez avoir été en contact avec la syphilis ou si vous avez des symptômes qui pourraient être ceux de la syphilis, vous devez vous rendre au service local de santé sexuelle ou de vénéréologie/dermatologie.

— Si vous avez la syphilis, vous devriez aussi passer des tests de dépistage d’autres infections sexuellement transmissibles car vous pourriez souffrir de plusieurs infections simultanément. Vous devriez passer un test de dépistage du VIH.

EN QUOI CONSISTE LE TRAITEMENT ?

— Il est important de suivre un traitement contre la syphilis le plus rapidement possible car l’infection peut entraîner des complications et de graves problèmes de santé en l’absence de traitement.

— La syphilis est traitée par antibiotiques, généralement de la pénicilline en injection.

PUIS-JE AVOIR DES RAPPORTS SEXUELS SI J’AI LA SYPHILIS ?

Vous devez éviter d’avoir des rapports sexuels jusqu’à ce que vous et votre/vos partenaires ayez terminé votre traitement et jusqu’à ce que vos symptômes aient disparu.

QUELS SONT LES COMPLICATIONS POSSIBLES DE LA SYPHILIS ?

— La syphilis, si elle est traitée rapidement, ne devrait pas causer de problèmes à long terme. Cependant, en l’absence de traitement, la syphilis peut s’étendre à d’autres parties du corps et causer des problèmes graves.

— Dans 1 cas sur 10, lorsque la syphilis n’a pas été traitée, elle peut être disséminée via la circulation sanguine et provoquer des infections dans d’autres parties du corps, comme les os, le cœur et le cerveau. Ces infections peuvent n’apparaître qu’après plusieurs années.

— Après un traitement contre la syphilis, certains tests sanguins restent positifs. Cela ne signifie pas que vous avez encore besoin d’un traitement, mais vous devez vous rappeler que vous avez reçu un traitement (et conserver un exemplaire de vos résultats sanguins) pour pouvoir répondre plus tard à des médecins qui vous interrogeraient.

SYPHILIS ET GROSSESSE

Si vous êtes enceinte, vous pouvez transmettre la syphilis à votre bébé pendant la grossesse. Cela peut provoquer une fausse couche, un bébé mort-né ou une grave maladie du bébé (syphilis congénitale) si vous n’êtes pas traitée pendant votre grossesse. Si on vous diagnostique une syphilis pendant votre grossesse, vous pourrez prendre le traitement en toute sécurité.

DOIS-JE INFORMER MA/MON PARTENAIRE ?

— Si vous avez une syphilis primaire, il est important que votre partenaire sexuel(le) actuel(le), ainsi que tout autre partenaire sexuel(le) que vous avez pu avoir au cours des trois mois précédents, soient testés et traités. Si vous avez une syphilis secondaire, vous devez contacter tous vos partenaires des deux années précédentes.

— Cela vous empêchera de contracter à nouveau l’infection et cela empêchera votre ou vos partenaires de développer des complications.

AIDE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

Si vous pensez avoir la syphilis ou une autre infection sexuellement transmissible, rendez-vous au service local de santé sexuelle ou de vénéréologie/dermatologie.

LIENS UTILES

DERMATO-INFO : Syphilis

STOP AUX IST

LES IST

DEPISTAGE

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine