MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie
 Vous visitez un site de la Fondation René Touraine.    Faire un don Français English

  Professionnels de santé

Accueil > Français > Livre > Maladies >

Vitiligo

14 septembre 2005, par ORTONNE J.-P.

Le vitiligo est la plus fréquente des hypomélanoses. Sa pathogénie est inconnue, mais le rôle de phénomènes auto-immunitaires antimélanocytes est discuté [12]. Généralement acquis, déterminé génétiquement dans un tiers des cas, il se caractérise par une disparition progressive des mélanocytes de l'épiderme, des follicules pileux et des muqueuses [66]. Cliniquement, il se présente le plus souvent comme des macules blanches localisées, plus rarement comme une dépigmentation généralisée [63].

Il représente un motif fréquent de consultation, d'une part parce qu'il atteint plus de 1 p. 100 de la population, d'autre part parce que les conséquences psycho-sociales qu'il induit sont souvent importantes. Cette dermatose ne doit donc pas être considérée comme un « problème mineur d'ordre esthétique », mais doit être prise en charge par le médecin traitant et le dermatologue.

Dans la majorité des cas, le diagnostic est aisé, voire évident. Il est tout à fait possible sur le seul examen clinique, sans qu'il soit nécessaire de pratiquer une biopsie cutanée. En revanche, il faut garder à l'esprit que bon nombre de vitiligo sont d'origine auto-immune, en particulier thyroïdienne. Il est donc utile de faire tous les cinq ans un bilan thyroïdien associant un dosage de la TSH et une recherche d'anticorps antithyroïdiens, y compris les anticorps peroxydase. Malgré des progrès récents dans la connaissance de cette affection, le vitiligo conserve toujours une partie de son mystère et pose encore de difficiles problèmes pour le thérapeute.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine