Vous utilisez régulièrement le site "Thérapeutique Dermatologique" et vous en êtes satisfait ?
Alors, aidez-nous à le faire vivre :

Faites un don ici !

Vergetures

7 mai 2019, par COELHO M.

1 - REMERCIEMENTS

Ce chapitre a été écrit grâce à l’aide de l’EADV, de la Fondation René Touraine et de Thérapeutique Dermatologique.

2 - PRÉSENTATION

Les vergetures sont des stries apparaissant sur la peau en raison de la déchirure du tissu sous-jacent, résultant d’un étirement excessif ou d’une croissance rapide. C’est une affection courante et bénigne, mais qui peut constituer une préoccupation esthétique.

Il existe essentiellement deux types différents de vergetures : les « striae rubra » (rouges) et les « striae alba » (blanches). Les vergetures qui se développent pendant ou après la grossesse sont quant à elles désignées par « striae gravidarum ».

3 - SIGNES ET SYMPTÔMES

Sur le plan clinique, les vergetures se présentent généralement sous la forme de stries cutanées de 1 à 10 mm de large, dont la longueur peut atteindre plusieurs centimètres. Elles sont le plus souvent multiples et leur distribution tend à être symétrique. Les vergetures surviennent le plus souvent dans des régions du corps où la peau est soumise à un étirement accru, comme le ventre, les seins, les fesses, les cuisses, les bras et le bas du dos. Les vergetures liées aux stéroïdes (par exemple, traitement par corticoïdes ; syndrome de Cushing) peuvent être plus larges et concerner une surface plus vaste, pouvant toucher d’autres sites cutanés.

Les vergetures se présentent initialement sous la forme de « striae rubra », qui peuvent être roses ou rouges, voire violacées. Sur plusieurs mois, elles évoluent vers des « striae alba », s’éclaircissant en stries semblables à des cicatrices, blanches ou de couleur chair, constituées d’une peau mince et en creux. Ces vergetures sont persistantes et peuvent être de plus en plus marquées au fil du temps. Chez les personnes à peau foncée, les vergetures peuvent être de couleur gris-noir ou bleuâtre.

Les vergetures récentes peuvent être associées à de légères démangeaisons, mais ces lésions cutanées sont généralement asymptomatiques. Elles peuvent toutefois entraîner une détresse psychologique, en particulier si elles sont très prononcées ou responsables d’une défiguration.

4 - PERSONNES CONCERNÉES ET CAUSES

Résultant de forces de tension mécanique sur la peau causées par un étirement tissulaire excessif rapide ou progressif, les vergetures sont très fréquentes, en particulier chez :

  • Les adolescents, pendant ou après les poussées de croissance (chez les filles plus souvent que chez les garçons)
  • Les femmes enceintes (essentiellement au 2e / 3e trimestre)
  • Les personnes en surpoids ou obèses
  • Les personnes qui prennent ou perdent du poids soudainement
  • Les haltérophiles et bodybuilders
  • Les personnes qui subissent certaines interventions chirurgicales (par exemple, augmentation mammaire)

Les antécédents familiaux constituent également un facteur de risque de développement de vergetures.

Les vergetures peuvent aussi être causées par certains médicaments, en particulier les corticoïdes oraux et locaux utilisés pendant des périodes prolongées ou les stéroïdes anabolisants.

Enfin, les vergetures peuvent être des manifestations cutanées de maladies internes, comme le syndrome de Cushing (taux excessifs de cortisol circulant) et le syndrome de Marfan (affection génétique touchant le tissu conjonctif).

5 - DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT

Les dermatologues peuvent généralement diagnostiquer les vergetures à l’examen clinique et aucune biopsie cutanée n’est requise. Il est important d’essayer de déterminer la cause la plus probable des vergetures chez chaque patient. Si une maladie systémique est suspectée, des examens supplémentaires peuvent être indiqués.

Les vergetures ne nécessitent pas de traitement car ce sont des manifestations cutanées bénignes et asymptomatiques, mais elles peuvent être prises en charge si elles constituent un problème esthétique important pour le patient. Plusieurs modalités de traitement physique et local visant à améliorer l’aspect des vergetures sont disponibles, notamment :

  • Laser à colorant pulsé (PDL)
  • Laser fractionné ablatif et non ablatif
  • Rétinoïdes locaux (par exemple, trétinoïne)
  • Dermabrasion superficielle
  • Photothérapie
  • Peeling chimique
  • Lumière pulsée intense (IPL)
  • Radiofréquence
  • Microneedling

Toutefois, le traitement des vergetures peut être difficile et les résultats imprévisibles, car les traitements ci-dessus ne sont pas toujours efficaces.

Il est important de noter que le traitement de vergetures se développant chez les femmes enceintes est généralement retardé à après l’accouchement, en raison des effets négatifs potentiels des traitements, en particulier des rétinoïdes, sur le fœtus.

6 - CONSEILS DE PRISE EN CHARGE

Il est recommandé à tout patient ayant des vergetures gênantes de consulter un dermatologue qui posera un diagnostic adéquat et lui fournira des conseils et un traitement adaptés.

Les personnes présentant des vergetures doivent appliquer régulièrement des produits hydratants sur la peau touchée. L’emploi de rétinoïdes locaux peut être bénéfique à un stade précoce, mais il est contre-indiqué chez les femmes enceintes et qui allaitent. Les traitements laser doivent être sélectionnés et mis en œuvre avec prudence.

Il est souvent fait état de diverses interventions pour la prévention des vergetures dans le contexte de la grossesse, mais leur efficacité n’a pas été établie à ce jour.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

  Professionnels de santé