Vous utilisez régulièrement le site "Thérapeutique Dermatologique" et vous en êtes satisfait?

Alors, aidez-nous à le faire vivre :

   Faites un don ici !



MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie
 Vous visitez un site de la Fondation René Touraine.    Faire un don Français English

  Professionnels de santé

Accueil > Français > Livre > Maladies >

Stomatites candidosiques

19 février 2013, par DUPONT B. , HUSSON C. & KUFFER R.

Nous invitons le lecteur à regarder également le chapitre Candidoses.

Les candidoses font partie des infections mycosiques les plus fréquentes de la muqueuse buccale. Les Candida sont des levures saprophytes des muqueuses, qui deviennent pathogènes à la faveur de diverses circonstances :

– facteurs physiologiques : premiers jours de la vie, prématurité, grossesse ;

– facteurs locaux : déséquilibre de la flore buccale, xérostomie, modifications du pH salivaire (acidification), mauvaise hygiène, corticoïdes locaux ;

– facteurs généraux : iatrogènes (antibiothérapie, corticothérapie et autres traitements immunodépresseurs, psychotropes, radiothérapie) endocrinopathies (diabète, maladie d’Addison, hypo(para)thyroïdie) anémie ferriprive, syndrome de Gougerot-Sjögren, hémopathies, infection par le VIH (c’est le signe révélateur dans 20% des cas).

L’espèce albicans est presque toujours en cause. En cas plus rare d’isolement d’une autre espèce potentiellement pathogène comme par exemple C. tropicalis ou C. glabrata, sa responsabilité ne peut être retenue que si les signes cliniques de candidose sont francs, si la culture est très abondante et si les lésions guérissent sous traitement antifongique.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine