Vous utilisez régulièrement le site "Thérapeutique Dermatologique" et vous en êtes satisfait?

Alors, aidez-nous à le faire vivre :

   Faites un don ici !



MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie
 Vous visitez un site de la Fondation René Touraine.    Faire un don Français English

  Professionnels de santé

Accueil > Français > Livre > Maladies >

Anites infectieuses de l’enfant

20 mai 2012, par HAMEL-TEILLAC D. & PLANTIN P.

Les anites infectieuses représentent un groupe de maladies hétérogènes caractérisées par un aspect inflammatoire anal et/ou péri-anal chez l’enfant. Il peut s’agir d’un érythème isolé, asymptomatique ou révélé par des signes fonctionnels anaux : diarrhée, prurit, ténesme, rétention de selles… Chez la fille, une vulvite peut être le symptôme révélateur ; rappelons ici que, du fait de la proximité des orifices anaux et génitaux chez la petite fille, des signes génitaux et/ou urinaires peuvent être le point d’appel d’une pathologie anale.

Chez l’enfant, l’oxyurose est fréquente et un traitement symptomatique peut être facilement prescrit mais c’est le prurit anal ou péri-anal qui résume le tableau. Le flubendazole est le traitement des formes digestives simples de l’enfant.

Différents germes sont responsables d’anites en pathologie pédiatrique :

L’anite streptococcique touche plus fréquemment le garçon, classiquement autour de 5 ans, et il existe un important retard au diagnostic. Celui-ci repose sur l’identification par écouvillonnage anal d’un streptocoque β-hémolytique du groupe A (les prélèvements de gorge sont également positifs dans 50 p. 100 des cas). Le traitement repose sur une antibiothérapie par pénicilline V (per os) pendant au moins trois semaines. Il n’est pas nécessaire d’y associer des traitements locaux [1]. Des enquêtes bactériologiques tendent à montrer que les staphylocoques sont responsables de tableaux similaires et que leur responsabilité est beaucoup plus fréquente qu’il est habituel de le dire [2, 3]. Les dermatoses péri-anales d’origine infectieuse peuvent également être liées à la présence d’Escherichia coli. L’identification du germe responsable est au mieux effectuée par une ponction-aspiration à l’aiguille, ce geste n’est pas anodin chez l’enfant. Il est important, lors de l’existence d’un érythème péri-anal, de faire des prélèvements des gites microbiens, recherchant non seulement le streptocoque β-hémolytique du groupe A, mais également les autres germes, afin de prescrire une antibiothérapie adaptée, éventuellement associée à une désinfection des gites [4].

Il a été également décrit un érythème péri-anal récurrent, lié à la production d’une toxine par un staphylocoque doré « local ». Cliniquement, il s’agit d’une affection caractérisée par un érythème périnéal parfois douloureux ; il s’étend jusqu’à la racine des membres et la région pelvienne, s’accompagne d’une sensation de tension locale, d’un érythème palmo-plantaire (suivi d’une desquamation une dizaine de jours plus tard), ainsi que d’une pharyngite et d’une langue framboisée. Il survient 24 à 48 heures après une pharyngite aiguë sans fièvre. Son caractère récurrent, sans périodicité particulière (quelques semaines à quelques mois), le caractérise [5]. On a pu isoler un staphylocoque doré dans la culture des prélèvements de gorge avec production d’une toxine exfoliatrice. Il importe donc de rechercher des gites microbiens, afin d’instituer une antibiothérapie antistaphylococcique par voie générale, éventuellement associée à une désinfection des gites microbiens.

Ainsi la survenue d’un érythème péri-anal de l’enfant doit faire effectuer un prélèvement bactériologique local, pharyngé et des gites microbiens à la recherche d un streptocoque β-hémolytique ou d’un staphylocque doré, afin d’adapter l’antibiothérapie générale. Certaines anites streptococciques de l’enfant pourraient être associées à la survenue d’un psoriasis en goutte, l’exotoxine bactérienne se comportant comme un « superantigène » favorisant la survenue du psoriasis [6].

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine