MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie
 Vous visitez un site de la Fondation René Touraine.    Faire un don Français English

  Professionnels de santé

Accueil > Français > Livre > Thérapeutiques >

Rétinoïdes systémiques

14 septembre 2005, par BERBIS Ph.

La vitamine A possède un rôle physiologique majeur dans les phénomènes de développement embryonnaire, de croissance, de reproduction et dans la régulation de la prolifération et de la différenciation cellulaire.

La carence en vitamine A est responsable de modifications du tégument proches de certains états pathologiques : hyperkératose, xérose, métaplasie squameuse des muqueuses. Ces constatations ont servi de rationnel à l'utilisation de la vitamine naturelle (abandonnée par voie générale en raison d'un index thérapeutique très peu satisfaisant), puis de dérivés de synthèse, ou rétinoïdes (Bollag). Parmi plus de 1 500 molécules synthétisées, seules trois sont utilisées aujourd'hui par voie générale : l'acide rétinoïque, l'isotrétinoïne et l'acitrétine.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine