Vous utilisez régulièrement le site "Thérapeutique Dermatologique" et vous en êtes satisfait?

Alors, aidez-nous à le faire vivre :

   Faites un don ici !



MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie
 Vous visitez un site de la Fondation René Touraine.    Faire un don Français English

  Professionnels de santé

Accueil > Français > Livre > Maladies >

Mélanoses dermiques et nævus bleu

23 février 2009, par SCHMUTZ J.-L.

Les mélanoses dermiques et les nævus bleus correspondent à un trouble de la migration de mélanoblastes pendant la vie fœtale. Ceux-ci ont arrêté leur migration dans le derme sans pouvoir atteindre leur site normal au niveau de la membrane basale. Ces mélanoblastes se sont différenciés sur place, d'où une disposition profonde du pigment mélanique, responsable d'une coloration bleutée ou cérulodermie. En effet, la lumière incidente atteignant ces mélanocytes est réfléchie par un phénomène de diffraction en une couleur bleutée pour l'œil (phénomène de Tyndall).

Ces mélanoses dermiques sont :

- soit acquises : cérulodermie acquise du visage à type de nævus d'Ota bilatéral, mélanocytose linéaire dermique, syndrome de Carleton-Biggs (mélanose dermique et anomalie du crâne) ;

- soit congénitales : tache mongolique ; nævus d'Ito, nævus d'Ota, mélanose dermique généralisée, phacomatose pigmento-vasculaire.

On peut ajouter à cette classification le nævus bleu.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine