MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie
 Vous visitez un site de la Fondation René Touraine.    Faire un don Français English

  Professionnels de santé

Accueil > Français > Livre > Maladies >

Lymphogranulomatose vénérienne

31 août 2005, par HALIOUA B.

La lymphogranulomatose vénérienne (ou maladie de Nicolas-Favre ou lymphogranulomatose inguinale subaiguë) est une maladie sexuellement transmissible due à Chlamydia trachomatis correspondant aux sérotypes L1, L2, L2a et L3. Ces sérotypes se distinguent des autres souches de C. trachomatis par leur structure antigénique et leur infectiosité particulière des voies lymphatiques. Cette entité clinique a été décrite en 1913 par Durand, élève de Nicolas et Favre [4].

La lymphogranulomatose vénérienne a une distribution mondiale mais elle sévit à l'état endémique dans les régions tropicales ou subtropicales d'Amérique, d'Afrique de l'Ouest et d'Asie du Sd-Est. Il a été rapporté des cas sporadiques en France [11]. Il existe une prédominance masculine. Les facteurs favorisant la lymphogranulomatose vénérienne sont la bisexualité, la multiplicité des partenaires et les mauvaises conditions socio-économiques [8]. Les porteurs asymptomatiques constituent un réservoir probablement important de la lymphogranulomatose vénérienne. Le rôle favorisant de la lymphogranulomatose vénérienne dans la transmission de l'infection par le VIH est bien établi [10].

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine