Vous utilisez régulièrement le site "Thérapeutique Dermatologique" et vous en êtes satisfait ?
Alors, aidez-nous à le faire vivre :

Faites un don ici !

Lichen nitidus

7 mai 2019, par AZEVEDO A.

1 - REMERCIEMENTS

Ce chapitre a été écrit grâce à l’aide de l’EADV, de la Fondation René Touraine et de Thérapeutique Dermatologique.

2 - PRÉSENTATION

Le lichen nitidus est une maladie de peau qui peut provoquer l’éruption de nombreuses papules brillantes de la taille d’une tête d’épingle.

Le lichen nitidus peut se déclarer chez les enfants et adultes, mais il est plus fréquent chez les enfants et les jeunes adultes.

Le lichen nitidus est une maladie bénigne sans complications associées. Cette maladie se guérit généralement d’elle-même sans traitement.

3 - SYMPTÔMES

Le lichen nitidus apparait habituellement sous la forme d’un amas de petites papules couleur chair à la surface de la peau présentant les caractéristiques suivantes :

  • Taille : la taille des papules varie d’une tête d’épingle à la pointe d’une épingle (1 à 3 mm).
  • Couleur : les papules sont habituellement de la couleur de la peau. Elles peuvent apparaitre légèrement rosées chez les patients à la peau plus claire. Chez les patients à la peau plus foncée, elles peuvent apparaitre légèrement plus claires que la peau autour.
  • Nombre : les papules peuvent être multiples, voire nombreuses, et elles apparaissent habituellement en amas ou groupes.
  • Zone touchée : les papules peuvent apparaitre n’importe où sur le corps, mais les zones les plus fréquemment touchées sont l’intérieur des avant-bras, le dos des mains, le torse, l’abdomen et les zones génitales, y compris le pénis. Elles apparaissent rarement sur la paume des mains, sur la plante des pieds, à l’intérieur de la bouche et des ongles.

Le lichen nitidus ne provoque habituellement pas de démangeaison, mais les papules peuvent en causer chez quelques patients.

4 - CAUSES

Dans la plupart des cas, la cause du lichen nitidus n’est pas connue des médecins. Le lien entre lichen nitidus et lichen planus (LP) a fait l’objet de discussions, car ces deux maladies peuvent coexister chez le même patient et partager des caractéristiques cliniques similaires. Cependant, les médecins les plus expérimentés, tout comme les études cliniques, préfèrent dissocier ces deux maladies en s’appuyant à la fois sur les données cliniques (les lésions du LP sont plus grandes, d’une couleur rouge ou violette et provoquent habituellement une démangeaison) et sur les résultats de biopsie (procédure médicale qui consiste à prélever un petit extrait de tissu touché pour l’analyser au microscope). Dans de rares cas, le lichen nitidus a été associé à une dermatite atopique, une maladie inflammatoire de l’intestin et une arthrite juvénile chronique.

5 - TRAITEMENT

Dans la plupart des cas, le lichen nitidus ne nécessite pas de traitement, puisque les papules ne causent pas de démangeaison ou ne dérangent pas la plupart des patients, et elles disparaitront d’elles-mêmes au bout d’un certain temps.

Dans les deux tiers des cas, le lichen nitidus disparait de lui-même en un an sans traitement.

Il existe quelques traitements efficaces si le lichen nitidus cause des démangeaisons ou si l’aspect des papules dérangent le patient :

  • Des crèmes ou pommades stéroïdiennes à appliquer sur les papules : ces médicaments permettent de réduire les démangeaisons et l’inflammation.
  • Des comprimés antihistaminiques : ils peuvent soulager les démangeaisons.
  • Des médicaments appelés des inhibiteurs de la calcineurine, comme le pimecrolimus (commercialisé sous le nom d’Elidel) et le tacrolimus (commercialisé sous le nom de Protopic) à appliquer sur les papules.
  • Une thérapie par la lumière (photothérapie). Une machine émettant un certain type de lumière est utilisée pour ce traitement. 

6 - CONSEILS DE PRISE EN CHARGE

Premièrement, il est important d’aller voir un médecin pour bien diagnostiquer le lichen nitidus, car il existe d’autres maladies qui peuvent causer des éruptions cutanées dont l’aspect peut être similaire au lichen nitidus.

Deuxièmement, le lichen nitidus est une maladie sans danger qui n’entraine aucune complication et qui n’est pas contagieuse.

Troisièmement, le lichen nitidus disparaitra de lui-même en un an chez la plupart des patients sans aucun traitement.

Pour finir, des options de traitement sont disponibles si le lichen nitidus cause des démangeaisons, ou si l’aspect des papules préoccupe le patient. Cependant, les réponses à ces traitements peuvent ne pas être prévisibles.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

  Professionnels de santé