MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie
 Vous visitez un site de la Fondation René Touraine.    Faire un don Français English

  Professionnels de santé

Accueil > Français > Livre > Maladies >

Fox-Fordyce (maladie de)

24 février 2005, par MEUNIER L.

Les glandes sudorales apocrines sont présentes dans les aisselles, les aréoles mammaires, le pubis et les organes génitaux externes. Leur canal excréteur s'abouche dans l'entonnoir folliculaire, au-dessus du canal excréteur de la glande sébacée. L'obturation de la portion intra-épidermique du canal apocrine aboutit à une rétention du produit de sécrétion et, parfois, à une discrète réaction inflammatoire locale ; elle est responsable de l'éruption papuleuse décrite en 1902 par G.H. Fox et J.A. Fordyce. La pathogénie de cette miliaire sudorale apocrine reste obscure et les mécanismes conduisant à l'obturation folliculaire sont encore inconnus.

La maladie de Fox-Fordyce se manifeste par un semis de petites papules folliculaires très prurigineuses, légèrement translucides ou ayant la couleur de la peau normale, et siégeant sélectivement dans les zones cutanées contenant des glandes sudorales apocrines. La peau en regard est souvent modifiée par le prurit et le caractère chronique de l'affection ; elle peut ainsi devenir pigmentée et lichénifiée. Cette maladie surtout la femme jeune (90 p. 100 des cas) et l'évolution se fait par poussées, parfois rythmées par le stress ou les cycles menstruels, suggérant l'intervention de facteurs endocriniens dans le déterminisme de l'affection. Le diagnostic différentiel se pose avec le lichen plan et surtout avec l'acanthosis nigricans.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine