MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie
 Vous visitez un site de la Fondation René Touraine.    Faire un don Français English

  Professionnels de santé

Accueil > Français > Livre > Maladies >

Folliculites à bactéries Gram-négatif

13 janvier 2014, par BORGES-COSTA J.

INTRODUCTION

Une folliculite se caractérise par une inflammation folliculaire superficielle et la présence de pus dans l’épiderme. Les bactéries les plus souvent identifiées dans les infections cutanées, Staphylococcus aureus et Streptococcus pyogenes, sont Gram-positif, mais des bactéries Gram-négatif peuvent être responsables d’environ 25 % des infections cutanées superficielles.

Les folliculites à bactéries Gram-négatif apparaissent principalement chez des patients sous antibiothérapie en raison d’une acné ou d’une rosacée et chez des patients immunodéprimés, ou à la suite d’une séance de natation dans une piscine dont l’eau n’est pas traitée de manière adéquate. Le tableau I présente les bactéries les plus fréquemment responsables d’une folliculite à bactéries Gram-négatif.

INFORMATION DES PATIENTS

Une folliculite à bactéries Gram-négatif peut survenir chez les patients traités pour une acné par antibiotiques, plus rarement sous antibiothérapie prolongée prescrite en raison d’une autre maladie. Elle est caractérisée par une poussée de lésions purulentes autour des lèvres et du nez. Une consultation médicale est nécessaire. L’antibiothérapie doit être arrêtée et un traitement par un rétinoïde peut être instauré. Des examens médicaux sont indispensables avant ce traitement, en raison du risque d’effet indésirable grave, particulièrement chez les femmes en âge de procréer.

Une folliculite à bactéries Gram-négatif peut être provoquée par une exposition à une eau contaminée. Elle est caractérisée par des lésions prurigineuses érythémateuses ou purulentes apparaissant sur le tronc, le plus souvent dans les trois jours suivant un contact avec l’eau d’un Spa d’un Jacuzzi ou d’une piscine surpeuplée ou dont l’eau n’est pas correctement traitée. Ce type de folliculite peut parfois apparaître après un contact avec des serviettes ou des éponges humides dans un Spa. Un traitement n’est généralement pas nécessaire et l’application d’un corticoïde local est contre-indiquée, car elle peut aggraver les lésions. Un examen médical doit être effectué si les lésions ne s’améliorent pas ou sont trop prurigineuses ou étendues.

Le pronostic d’une folliculite à bactéries Gram-négatif est bon. Seule une pigmentation résiduelle persiste et disparaît après quelques mois. Le risque de complications est cependant plus élevé chez les patients sous traitement immunosuppresseur, par exemple en raison d’une greffe d’organe, et chez les patients infectés par le VIH. Ces patients doivent donc être placés sous observation médicale.

 

Tableau I Bactéries les plus fréquemment identifiées dans les folliculites à Gram-négatif.
Bactéries dans les folliculites à Gram-négatif

Pseudomonas aeruginosa

Proteus mirabilis

Citrobacter freundii

Aeromonas hydrophila

Enterobacter spp

Escherischia coli

Serratia marescens

Salmonella panama

Acinetobacter spp

Klebsiella spp

 

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine