MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie
 Vous visitez un site de la Fondation René Touraine.    Faire un don Français English

  Professionnels de santé

Le terme de bébé collodion désigne un état néonatal caractérisé par un nouveau né enveloppé dans une membrane rigide, tendue et vernissée ressemblant à une pellicule de collodion séchée. Il s’agit d’un état transitoire, évoluant en quelques semaines vers une ichtyose de forme variable (Tableau I). Il doit être différencié du fœtus harlequin, forme grave d’ichthyose, dans laquelle le fœtus apparaît recouvert d’une « carapace » rigide et fissurée et dont l’évolution peut-être fatale dans les premiers jours de vie. Un aspect collodion-like peut-être observé dans les ichtyoses liées à l’X en période néonatale. La dermopathie restrictive, syndrome d’akinésie foetale généralisée dans un contexte de retard de croissance intra–utérin majeur représente un autre diagnostic différentiel.

Le bébé collodion présente un revêtement cutané tendu et luisant, responsable d’une apparence caractéristique du visage associant un ectropion (éversion des paupières gênant leur fermeture), un éclabion (éversion des lèvres) et des oreilles recroquevillées (Figure 1). Les doigts ont un aspect typique ganté avec effacement des dermatoglyphes. La peau est rigide au toucher et les mouvements du bébé sont limités en raison d’un flessum des articulations. Il existe des formes partielles limitées aux extrémités. L’évolution est marquée par l’apparition rapide de fissures au fond des plis à partir desquelles commence la desquamation.

L’histologie de la membrane collodionnée n’a que peu d’intérêt diagnostique, elle montre une couche cornée anormale, orthokératosique, compact et épaisse, dont l’aspect n’est pas spécifique de la génodermatose en cause.

Le bébé collodion pose deux problèmes majeurs :

— en période néonatale, il est menacé de complications pouvant menacer le pronostic vital ;

— à long terme, le pronostic dépend de la gravité de la génodermatose sous-jacente [1].

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

Fondation René Touraine