MENU
Thérapeutique Dermatologique
Un manuel de référence en dermatologie

Angiomes ou anomalies vasculaires

13 décembre 2011, par LÉAUTÉ-LABRÈZE Ch. & ENJOLRAS O.

Le terme d’angiome a été de longue date utilisé à la fois pour les lésions vasculaires tumorales et malformatives. On utilise actuellement plus volontiers le terme d’anomalies vasculaires. Toutes ces anomalies, le plus souvent visibles, mais parfois profondes et viscérales, ont en commun l’atteinte spécifique d’un élément de l’arbre vasculaire, ou parfois de plusieurs, de façon combinée : capillaires, artères, veines et lymphatiques. On reconnaît actuellement deux groupes d’anomalies vasculaires [17, 21] :

— les tumeurs vasculaires, l’hémangiome du nourrisson étant la tumeur la plus fréquente ;

— les malformations vasculaires de type capillaire, veineux ou lymphatique qui sont à flux lent, et de type artériel ou artérioveineux à flux rapide.

Les conséquences cliniques et la prise en charge en matière de diagnostic comme de traitement, sont tout à fait spécifiques à chaque groupe. Dans la majorité des cas, avec l’expérience, ces lésions peuvent être reconnues cliniquement avec précision, d’où l’intérêt qu’elles soient vues par un groupe multidisciplinaire spécialisé. De tels groupes existent un peu partout dans le monde. La confrontation des connaissances et des progrès dans ce domaine a lieu tous les deux ans depuis 1976 au cours de l’International Workshop on Vascular Anomalies, aujourd’hui intégré au sein de l’International Society for the Study of Vascular Anomalies (ISSVA) (www.issva.org). Cette collaboration et ces échanges ont une grande importance car ils stimulent l’intérêt et les recherches, et ils améliorent nos approches diagnostiques et thérapeutiques.

× N.B. : Ce contenu est limité et destiné au grand public. Si vous êtes professionnel de santé, cliquez ici pour vous inscrire gratuitement, et accédez à un contenu dédié et plus approfondi.
Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous !

Suivez-nous

Newsletter

  Professionnels de santé